Image1

Petits crus de fruits vosgiens

A vos verres, santé ! Petit cru, nom masculin singulier, boisson fermentée obtenue avec des fruits (ou des fleurs). Ils peuvent être servis en apéritif ou accompagner un dessert. Le petit cru de Rhubarbe pour accompagner une entrée et le vin de pissenlit s’associera à merveille avec du foie gras (un délice).


Mauricette et Bernard Lemaire

Dans les Vosges, si on pouvait faire du vin avec des sapins, nous serions riches. A défaut d’obtenir cet élixir avec nos jolis sapins, j’ai rencontré Mauricette et Bernard Lemaire, producteurs de petits crus de fruits et de fleurs vosgiens. Ils se sont lancés dans cette belle aventure il y a plus de trente ans et font découvrir leurs propres recettes en participant à des événements régionaux et nationaux tels que des marchés, salons gastronomiques…

Salon_Petits_Crus

Je les ai rencontré pour la première fois au salon des petits crus qui se tient chaque année à Senones. Cet évènement récompense les ‘meilleurs’ petits crus produits par des amateurs et des producteurs vosgiens. Pour notre duo, ce sont les vins de goumi ( petite baie rouge produite dans leur verger ), framboise, sureau et rhubarbe qui ont reçus la médaille d’Or. Groseille rouge et Framboise jaune ont été primée avec la médaille d’argent et pour la médaille de bronze nous retrouvons les petits crus de cerise, cynorhodon, groseille blanche et pissenlit. Le petit cru de Mirabelle a reçu le prix du conseil régional de Lorraine.

Lire la suite

Thème_saintValentin

Valentine’s Day

Après quelques mois de silence radio et beaucoup de projets personnels qui se sont enchaînés ( maison, ménagerie, travaux, création d’une gamme de sac…), je vous écris quelques mots autour de  l’amour❤.

Pour vous mettre dans l’ambiance, je vous propose d’écouter une petite chanson qui tourne en boucle dans ma tête et qui inaugurera cette belle journée, et qui je l’espère mettra des paillettes dans votre coeur ( cliquez ici ).

L’amour est un sentiment puissant. Même s’il est parfois à l’origine de nombreux chagrins, quand il se manifeste nous avons rendez-vous avec le bonheur, la joie. C’est le rayon de soleil d’une journée pluvieuse, le moteur qui nous fait avancer. L’amour c’est aussi une prise de risque, une aventure, du désordre. Je partage avec vous cette photo prise lors de mon dernier séjour parisien, qui illustre parfaitement la cacophonie, l’universalité de ce sentiment et l’euphorie lorsque l’on rencontre l’amour.

Je_t_aime

Après cette brève introduction sur ma vision de l’amour, revenons à la fête que nous célébrons aujourd’hui : la Saint Valentin. Elle évoque souvent des clichés : une fête commerciale de plus, un achat de roses dernière minute, de l’amour vanille avec des coeurs rouges et roses partout ou presque. Dans mon esprit, la Saint Valentin rime avec roses rouges, petits mots d’amour, des paillettes dans les yeux. Tous ces petits détails rendent ce jour différent et unique.

Les pessimistes diront que c’est dommage d’attendre la Saint Valentin pour soigner son couple.  Les réalistes reconnaîtront que le quotidien prend souvent le pas sur les petites attentions et les instants romantiques. Avec cette analyse, je trouve que ce jour est l’occasion de mettre de côté le quotidien et de se recentrer sur son couple et se chouchouter l’un et l’autre, surprendre sa moitié en toute simplicité. Seul, il faut voir le verre à moitié plein et profiter de cette fête de l’Amour avec un grand ‘A’. Une fête que l’on peut célébrer entre amis, avec son amoureux ou simplement avec sa famille.

Comme beaucoup de personne, pour trouver l’élu de mon coeur, j’ai remué ciel et terre (enfin presque puisque le hasard s’est invité le jour où j’ai décidé de changer de vélo). Avant de rencontrer mon Valentin, j’ai connu le désert des sentiments. La fameuse soirée de Saint Valentin, n’était pas toujours rouge et rose. Pour passer un bon moment durant cette ‘ journée épreuve’ pour toute célibataire qui se respecte,  je la passais avec mes amies à rigoler autour d’un bon repas accompagné de quelques verres. Parfois on jouait les prolongations avec un film de filles, ou un épisode d’une fameuse série ( Sex and the City, pour ne pas la citer😉 ) à rêver du prince charmant et des futures soirées en amoureux.

Désormais en couple, nous avons notre petit rituel spécial ‘Valentine’s Day’ : organisation d’un repas surprise chacun son tour avec remise d’un petit cadeau ‘home-made’. Cette année c’est à son tour de préparer un repas d’amoureux. Roulements de tambours et patience sont de rigueur jusqu’à ce soir !

Mon Valentin ( depuis bientôt 5 ans ), est alsacien. Cette année le petit cadeau ‘home-made’ ce sont des petits bretzels maison pour la pause repas du midi. J’ai choisi de les façonner de deux manières : version originale et en forme de coeur.

Maintenant place à la recette des bretzels  :


Etape 1 : PRÉPARATION DE LA PÂTE

500 gr de farine
40 gr de sucre
1 pincée de sel
1 sachet de Levure sèche

75 gr de beurre mou
125 mL d’eau
125 mL de lait

Diluer la levure dans le lait et l’eau tiède pendant une dizaine de minutes. Pendant ce temps, faire fondre le beurre. Ensuite mélanger dans le bol d’un robot avec le pétrin la farine, le sucre, le sel et le beurre. Ajouter lentement le mélange lait + eau + levure. La pâte doit être pétrie à vitesse lente pendant 10 min. Elle doit se décoller des parois du bol. Une fois la pâte travaillée, il faut la mettre dans un saladier avec un linge, dans une pièce chaude pendant deux heures pour faire lever la pâte.

ETAPE 2 : Faconnage et DECORATION

1 j’aune d’oeuf
1 c. à soupe d’eau

1,5 L d’eau
50 gr de bicarbonate
8 gr de sel

 

Peser la pâte et diviser son poids en douze pour obtenir douze Bretzels identiques. Il faut modeler avec chaque boule de pâte un petit boudin avec les doigts et former avec un coeur ou une forme de Bretzel.

Préchauffer votre four à 180 °.

Faire bouillir dans une casserole l’eau avec le bicarbonate et le sel. Plonger dans l’eau bouillante les bretzels un à un et les égoutter avec un écumoire.

Mélanger le jaune d’oeuf avec une cuillère à soupe d’eau et badigeonner les bretzels. Vous pouvez ensuite les décorer avec du gros sels, des graines de sésames, du gruyère… A cette étape, laissez parler votre imagination !

Bretzels

ETAPE 3 : CUISSON

Enfournez les Bretzels entre 15 et 20 minutes. Elles doivent dorées et se teinter d’un petit brun appétissant. Une fois la cuisson achevée,sortir les bretzels du four et les laisser refroidir sur une grille pour que l’humidité s’évacue.

LOVE


Pour conclure ce premier post de l’année : malgré des hauts et des bas, l’amour est partout. Nous avons tous le droit à un petit bout de bonheur, il faut suivre les signes et le trouver. Ouvrez les yeux et positivez. C’est avec le sourire et l’optimisme que les bonnes choses arrivent.

Coeur avec les doigts (et les bretzels )mes poulettes, et diffusez beaucoup d’amour autour de vous en cette belle  journée.

A très bientôt, avec un petit concours pour fêter la première bougie du blog !Happy_valentine_day

image_rhubarbe

Tarte fraise rhubarbe

Après quelques semaines d’absence je reviens pour démarrer ce mois de Juin avec une recette de saison : une tarte fraise rhubarbe.

Cette recette se réalise en deux temps. La veille il faut préparer la pâte à tarte et couper la rhubarbe et la réserver au frais avec du sucre…Le lendemain c’est la touche finale avec la réalisation de la compote et la cuisson de la tarte.


Préparation de la pâte sablée :

250 gr de farine
70 gr de sucre
2 jaunes d’oeuf
125 gr de beurre mou
5 cL d’eau

La recette que je vous propose se réalise 10 min chrono, à la main. Dans un petit saladier mélanger les 2 jaunes d’oeuf et le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Une fois blanchit, il faut détendre la préparation en mélangeant 5 cl d’eau. Dans un second saladier, mettre la farine et y ajouter le beurre mou découpé en petit morceaux. Mélanger du bout des doigts la farine et le beurre pour obtenir une consistance sableuse. Faire un puit dans le mélange beurre/farine et y verser la préparation oeuf/sucre/eau. Mélanger le tout rapidement avec la pointe du couteau, puis terminer de pétrir la pâte à la main (ajouter un peu de farine si elle colle de trop) jusqu’à obtenir une belle ‘boule’ de pâte. La réserver au frigo pendant une nuit dans un sac de congélation ou du film étirable.

Pate

Note de la poulette : Cette recette de pâte à tarte est inratable et un délice. Je l’utilise aussi pour faire ma tarte aux myrtilles, au citron. J’ajoute parfois des zestes de citron ou de la vanille pour parfumer un peu la pâte.


Préparation de la compote fraise – rhubarbe

500 gr de fraises bien mûres
1,2 kg de bâtons de rhubarbe
350 gr de sucre

2 c. à soupe de fécule de maïs

La veille il faut éplucher les bâtons de rhubarbe. Attention si vous avez des petites plaies, car le jus de rhubarbe ça picote…Une fois la rhubarbe épluchée, il faut la couper en petits dés. Réserver 3 bâtons de rhubarbe pour la décoration et découper la rhubarbe en bandelette avec l’économe. Une fois la rhubarbe coupée, il faut la réserver toute la nuit dans un saladier avec 100 gr de sucre. Cette étape permet de retirer un peu l’acidité de la rhubarbe et la rendre douce et sucrée.

dés_lamelles_rhubarbe

Le lendemain, c’est mission compote fraise – rhubarbe. On sort la rhubarbe du frigo et on sépare la rhubarbe de son jus en l’égouttant avec une passoire. Il faut garder le jus de rhubarbe qui servira pour faire le nappage de la tarte. Avant de préparer la compote, il faut préchauffer le four à 210°C.

On sépare bien entendu les petits dés de rhubarbe des lamelles. Mettre les dés de rhubarbe dans une sauteuse avec le sucre et faire cuire à couvert à feu moyen. Pendant ce temps, il faut couper les fraises en 4. Une fois que la rhubarbe fait du jus, il faut ajouter les fraises et cuire pendant 10 minutes. Si la compote est trop liquide vous pouvez retirer le couvercle pour que le jus s’évapore. J’ajoute deux cuillères à soupe de fécule de maïs passées au chinois pour ne pas avoir de petit grumeau en mélangeant. La fécule de maïs me permet d’avoir une compote avec de la consistance.

Pate_aérée

Pendant que la compote cuite à feu doux, il faut étaler la pâte à tarte (n’oubliez pas de piquer la pâte avec une fourchette). Placer la pâte dans un moule à tarte d’environ 25 cm de diamètre et la faire blanchir dans le four pendant 10 minutes, puis la sortir.

On ajoute la compote et on dispose les lamelles de rhubarbe sur la tarte pour décorer.

décoration_tarte_rhubarbe

On remet la tarte dans le four pendant 20 min à 160°C pour finir de cuire la pâte et asséché la compote. Il faut surveiller la cuisson pour que les lamelles ne crament pas.

Une fois la tarte cuite, on la sort du four et on prépare le nappage. Pour réaliser la nappage j’utilise les sachets de nappage pour tarte que l’on trouve en grande surface. Je mélange le sachet au jus de rhubarbe dans une casserole et aux premières ébullitions, on la retire du feu. On verse le nappage sur la tarte et on l’étire avec un pinceau pour chasser les petites bulles d’air.

Tarte_rhubarbe_fraise2

Tada ! Une tarte à la rhubarbe acidulée, sucrée, gourmande comme je les aime. Lancez-vous, vous ne serez pas déçus des saveurs et partagez la avec des amis, collègues, famille.

Image1_Berchigranges

Promenade dans les jardins de Berchigranges

Je vais partager avec vous ma petite découverte du week-end dernier : les Jardins de Berchigranges. Les Jardins de Berchigranges se trouvent à quelques kilomètres de Granges-Sur-Vologne et du Tholy. Il y a plus de 30 ans, les propriétaires du jardin Monique et Thierry Dronet se sont installés à Berchigranges dans une ancienne carrière de granit. Leur jardin est ouvert au public depuis 21 ans. Au fils des ans, ils ont modelé, sculpté, aménagé les paysages, dompté les ruisseaux, créé des étangs pour partager avec le public leur passion pour la flore à travers 18 jardins à thème.

Tantôt c’est le végétal qui domine, puis c’est au tour du minéral, du bois, de l’eau. Chaque élément a su trouver sa place pour nous emporter dans une promenade pleine de poésie.

Jardins-Berchigranges

Narcisses_Berchigranges

rocaille_Berchigranges

La balade démarre avec le Jardin de cottage. Quelques pas sur un tapis de gazon impeccable nous emmène dans l’univers du cottage anglais avec des petits bancs, des massifs. Le long du cottage vous trouverez un étang longé par un petit chemin en bois qui vous invite à zigzaguer entre les massifs.

Chemin-bois

Un peu plus loin, le jardin Flipper où l’on se promène entre pierres et Charmes pour trouver son chemin au détour d’impasses dans le labyrinthe végétal.

Jardin-Flipper

Cette photo du Jardin Flipper m’évoque un jardin digne du conte d’Alice au Pays des Merveilles. 

La_rocaille_Fraiche

Tout au long de la balade, des espaces sont aménagés pour faire de petites pauses. Des bancs nichés dans un buisson, un kiosque au bord d’un étang où s’éveillent des têtards. Le jardin abrite 4000 variétés de plantes qui s’épanouissent au fil des saisons (En Avril les Narcisses, en Mai les vivaces, en Juin le bleu est à l’honneur…).

etang

Mon coup de cœur de la visite c’est le jardin Bohème. En voyant la maisonnette bleue avec les portes ouvertes et le vélo posé contre le bardage, on s’imagine être devant la fameuse maison bleue de la chanson de Maxime Leforestier. Elle est aménagée avec des étagères, où sont rangés des livres de poésie, des guides botaniques, des revues de jardinage. Quelques fauteuils vous invite à venir vous asseoir et découvrir (je suppose) la littérature qui a inspiré les créateurs de ce magnifique endroit. Un petit clin d’œil est fait aux visiteurs avec des citations mises en scène sur des tableaux, des lampes.

Le_jardin_Bohème3

Le_jardin_Bohème2

« Un excellent jardinier vaut un excellent poète », Alphonse Karr.


Cette visite de début Mai est l’occasion de découvrir l’époustouflante collection de Narcisse (il existe + de 400 variétés ! ). La Narcisse est une fleur qui nous est chère au début du printemps, puisque dans les Vosges nous célébrons la Jonquille.

Le jardin de Gravier présente sur deux tables la collection de Narcisse du jardin. Une cinquantaine de variété Narcisse toutes plus originales les unes que les autres (leur forme, leur couleur, le nombre de fleurs…) et leur nom invite à la poésie. L’animation du mois d’Avril porte sur l’élection par les visiteurs du narcisse de l’année. Mon coup de coeur (❤ ): Poeticus, une jolie fleur avec le cœur jaune et la collerette orangée.

Vote_Narcisse

Petit bonus : à la fin de la visite, il est possible d’acheter certains végétaux du jardin. Même si la saison des Narcisses touche à sa fin, vous pouvez trouver en ce moment de jolies Narcisses pour embellir votre jardin.

Si vous êtes de passage dans les Vosges, je vous conseille vivement de vous venir visiter les jardins de Berchigranges.

Un petit tour dans ma vernis Box

Et si on parlait vernis? Entre poulettes nous avons toutes des atomes crochus avec la cosmétique. Personnellement j’aime, (que dis-je?!) J’ADORE le vernis. J’ai donc choisi de vous écrire un petit post sur mes vernis. Il y a plusieurs façons de l’aimer : coloré, naturel, semi permanent, etc, etc… Personnellement je l’aime rouge ou rose, donc coloré. Je ne vais pas vous faire un cours de manucure car ce n’est pas l’objectif de ce post, mais plutôt de passer un bon moment avec mes vernis chouchou et mes coups de coeur de la saison.

LA VERNIS BOX de la poulette, (objet non commercialisé, collection personnelle de votre bloggueuse)

1083cm3

Tada ! Voici ma vernis box, une petite boîte en métal dans lequel je range mes précieux vernis. Etant donné que je monopolise l’équivalent de 10 mètres carrés dans notre appartement pour le rangement de mes chaussures (voir l’article ‘Je suis une Shoeista©, et je l’assume ! ), j’ai choisi de ménager ma moitié en évitant de dédier une étagère à l’exposition de mes vernis dans notre appartement, alors je les range dans une boîte en métal chinée il y a quelques années dans une boutique Geneviève Lethu. A mon actif, la vernis box représente un volume de 1083 cm3 blindée de vernis rouge et rose (autant dire un très petit volume comparé aux poulettes qui liront ce post, je dirais même que celui-ci est proche de l’inexistence). Finalement cette version me convient bien, puisque je n’aime pas ranger mes affaires de façon générale (après tout chacun ses défauts, je ne peux pas être parfaite sinon je serai ennuyeuse😉 , pour la minute culture, le rangement est un nom masculin qui a disparu du dictionnaire depuis le jour où je suis née).

Lire la suite

Des fruits, des smoothies, des Watts !

C’est le début du printemps, l’hiver est passé et a mis à plat nos batteries. Pour les recharger et profiter des premiers rayons de soleil que nous offre le printemps, je vous propose de se faire plaisir en concoctant de délicieux smoothies pleins de vitamines. Ce jus présente l’avantage d’être facile et rapide à faire (10 petites minutes seulement ! ).

J’adore les smoothies car il suffit de laisser parler sa créativité pour composer des recettes vitaminées. Dans cet article, je vous propose des recettes avec des fruits de saison à l’exception faite de la framboise, mais si vous avez eu l’occasion d’en cueillir l’été dernier, vous en avez peut être quelques unes dans votre congélateur😉 .

Pour réaliser un smoothie, il n’y a pas besoin d’ajouter de sucre aux recettes proposées. Le sucre des fruits suffit si vous les choisissez suffisamment mûrs. Les proportions indiquées dans les recettes vous permettront de faire un smoothie d’environ 30 cL. Dernier détail pour le matériel, il faudra être équipé d’un blender pour mixer les fruits.

Des fruits pour les smoothies

Lire la suite

Joyeuses Pâques

Fêter Pâques avec un gâteau surprise et des jolis sablés décorés

Pour célébrer Pâques dans quelques jours, je vous propose de découvrir deux recettes de sablés de Pâques et une recette de gâteau surprise vanille/chocolat. Je profite de cette occasion pour vous faire découvrir une amie de longue date avec qui j’ai démarré mes études d’arts appliqués et auteure du blog : La Fabrique du Bonheur. Sur son blog plein de fraîcheur, vous trouverez des recettes pleines de goût, d’originalité, des valeurs sûres à tester et bien entendu des tutos.

Ces ateliers culinaires ont été l »occasion pour nous de nous retrouver et de partager un moment de complicité et de rigolade quand à la découpe des sablés, ou des formes pour le Cake surprise, partager des astuces comme le remplissage d’une poche à douille pour le glaçage ou encore la réalisation des différentes textures de glaçage royal pour trouver la couleur parfaite.


ATELIER ‘CAKE SURPRISE’

Le cake surprise est partout sur les réseaux sociaux. Alors on s’est dit et pourquoi pas tester la recette de Chocolat & Caetera.

Préparation du cake au chocolat :

75 gr de farine
125 gr de sucre
3 oeuf
125 gr de beurre
200 gr de chocolat noir

Commencez par préchauffer le four à 130°C. Mettre le chocolat dans un cul de poule et le faire fondre au bain marie. Fouetter le beurre et le sucre jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux. Incorporer les oeufs un par un en mélangeant bien entre chaque. Ajouter la farine, puis le chocolat. Verser la pâte dans une plaque à génoise Flexipan®. Il faut lisser au mieux la pâte pour avoir une épaisseur constante. Laisser cuire 50 minutes.

Laisser refroidir complètement le cake puis découper les formes de lapin à l’aide d’un emporte pièce.

Lapins cake chocolat

Petites astuces : vous pouvez trempez dans l’eau votre emporte pièce pour que le cake n’accroche pas de trop au moment de découper la forme. Il faut éviter de choisir un emporte pièce avec des formes trop complexes car il sera délicat de réussir la découpe de la forme et après quand il faudra ajouter la pâte à la vanille autour des formes, il faudra que celles-ci tiennent sous le poids de la pâte à gâteau vanille. Pour le modèle présenté sur cette photo la zone sensible se situe aux oreilles.

Préparation du cake à la vanille :

170 gr de farine
150 gr de sucre
2 oeuf
110 gr de beurre
1/2 cuillère à café de levure chimique
100 gr de lait
Les graines d’une gousse de vanille

Préchauffer votre four à 180°C. Mélanger dans un bol la farine et la levure (il est possible de remplacé ce mélange par de la farine avec levure incorporée si vous en avez). Dans un second récipient, mélanger le beurre, le sucre et les graines de la gousse de vanille. Fouettez ce mélange jusqu’à ce qu’il blanchisse et soit légèrement mousseux. Ajouter alors les oeufs un par un. Ajouter la moitié de la farine, mélanger, ajouter la moitié du lait, mélanger. Incorporer alors le reste de farine, puis le reste de lait. La pâte à la vanille est terminée, il faut passer aux choses sérieuses et dresser le gâteau pour la cuisson.

Cake4-fini

Nous avons tapisser le moule de beurre et de papier sulfurisé pour que le papier colle bien aux parois du moule pendant le dressage du gâteau. Verser un petit peu de pâte au fond du moule à cake, à peine la hauteur d’un doigt. Ensuite disposez les formes de lapins découpées dans le moule à cake. Nous avons choisi de ne pas coller la première forme à la paroi du moule pour que les formes en chocolats soit bien entourée de pâte à gâteau vanille.

Cake2-fini

Une fois tous les lapins disposés, veillez à bien à recouvrir les formes au chocolat. Nous avons choisi de rempli le moule de pâte en deux fois pour éviter d’écraser les oreilles des lapins sous le poids de la pâte. Enfourner et faire cuire pendant environ 40 minutes. Démouler, puis laisser complètement refroidir sur une grille avant de servir le saupoudrez de sucre glace. A bientôt 30 ans, l’excitation de la découverte de l’intérieur du gâteau était à son comble au moment de découper la première part avec son lot de questions (Le lapin aura ses belles petites oreilles ou se sera-t-il transformé en animal informe !? ). La réponse en image🙂 .

Cake magique de Pâques


ATELIER les jolis sablés de pâques décorés

Si vous préférez les petits sablés au cake vous allez trouver sous ces quelques lignes deux recette qui raviront vos papilles. La première est une recette traditionnelle (celle des petits sablés alsaciens, les butterbredels de Suzanne Roth) et la seconde une recette sans gluten.

Les Butterbredels

250 gr de farine
100 gr de sucre
1 oeuf
125 gr de beurre mou
1 sachet de sucre vanillé

Pour ceux qui possèdent le Cook’in ou le Thermomix, vous pouvez faire la recette dans le bol. C’est ce qui a été fait pour cet article, sinon il faut se relever les manches et mettre la main à la pâte ;-) .

Mélanger le beurre, le sucre, le sucre vanillé et les oeufs. Ajouter la farine. Former une boule. Emballer la boule dans du film alimentaire et la placer au réfrigérateur pendant 3h au moins.  Idéalement une pâte à sablés se prépare la veille et passe la nuit au réfrigérateur.
Étalez la pâte sur une épaisseur de 4mm environ. Ne travaillez pas trop la pâte sinon elle va se ramollir et ce sera difficile de prendre vos pièces. Découpez ensuite vos formes à l’aide d’un emporte-pièce. Pour faciliter la découpe des formes vous pouvez trempez l’emporte pièce dans de l’eau avant de l’appuyer sur la pâte.

Recouvrez deux plaques à pâtisserie de papier sulfurisé. Placez sur une plaque à pâtisserie (l’idéal un plaque perforée Demarle® et une Silpat®), les formes découpées dans la pâte.
Cuire environ 10 min selon la taille de vos pièces à 200°C. La cuisson est terminée quand ils sont légèrement dorés.
Sortez du four et les poser sur une grille pour les laissez complètement refroidir avant de les décorer.

Les sablés sans gluten:

125g de maïzena
125g de farine de riz (achetée en magasin bio)
1/2 sachet de levure
un zeste de citron
125g de sucre roux
150g de beurre ramolli

Mélangez le sucre, le zeste du citron et le beurre coupé en petit carré avec le bouts des doigts. Une fois le beurre incorporé au sucre, ajoutez la farine et continuez de malaxer la pâte. Ensuite c’est 1h30 au frigo. J’ai laissé passé la nuit au frigo à la pâte et il m’a fallu pas loin de 20 min à la malaxer le lendemain pour retrouver de la souplesse. Les sablés au gluten seront plus friable et la pâte plus fragile à travailler, si on la compare aux Butterbredels. Pas de panique il faut prendre son temps, les formes se découpent bien. Une fois les formes découpées, il faut les disposer sur une plaque de cuisson. Il faut laisser un peut d’espace entre chaque car ils gonflent légèrement à la cuisson. Après 10 min de cuisson environ à 200°C il faut les laisser refroidir avant de les manipuler et les décorer.

Sablés cuits

La glaçage royal
En me baladant sur différents sites internet j’ai déniché il y a quelques temps une préparation pour du glaçage royal (ici). Cette préparation est top et pour cet exercice de décoration de sablés je vous la recommande vivement pour plusieurs raisons : le glaçage est inratable s’il est trop liquide vous rajoutez un peu de préparation et inversement s’il est trop épais vous le diluez avec quelques gouttes d’eau. Si vous souhaitez travailler comme nous plusieurs couleurs vous gagnez un temps précieux, les colorants en poudre ou liquide s’incorporent et se mélangent très bien à la préparation. Des sablés décorés c’est chouette, cependant gourmand en temps, nous avons passé toutes les deux 1h30 pour décorer nos quarante sablés alors gagner un peu de temps avec la préparation ça ne se refuse pas.
Définir les coloris a été l’occasion de bien se marrer car pour avoir un joli vert forcément, on a d’abord un vert vomi sinon ce n’est pas drôle et avant d’avoir un joli jaune poussin on a un jaune plus que pastel. Une fois les réglages de teintes au point .
Glaçage royal en action
Pour faire le contour blanc ( étape 1) la glaçage doit être plus épais pour pouvoir contenir le glaçage plus liquide qui viendra remplir l’intérieur du contour (étape 2).
Pour cet exercice, nous avons utilisé un stylo en silicone pour déposer le filet de glaçage blanc et cerner le contour du biscuit. C’est un outil très bien adapté que nous recommandons vivement. Par contre il ne faut pas trop le remplir et si on veut maîtriser le débit il vaut mieux ne pas remettre le bouchon qui exerce trop de pression pour écouler le glaçage.
Pour le glaçage qui décorera l’intérieur de vos sablés, vous pouvez remplir des poches à douille avec chacune une couleur, et les garder au frigo en attendant que le glaçage blanc du contour soit sec et de pouvoir appliquer les couleurs.
Sablés décorés
Laissez-vous guider par votre imagination et lancez-vous! Sur cette image, nous avons ajouter des petites fleurs en sucre ou encore un petit ruban à nos lapins.
Merci à La Fabrique du Bonheur pour cette belle journée passée ensemble et Joyeuses Pâques !
Joyeuses Pâques